Critique Crysis 2

Avec crysis 2 Cryteck lance cette série sur consoles HD pour la plus grande joie des amateurs de FPS et le constat est plutôt positif. La première chose qu’on remarque en lançant crysis 2 est sa beauté, graphiquement il est sublime et il possède des animations très fluides.

Rapidement on remarque que crysis 2 opte pour la solution du FPS scripté et semi-linéaire. Pourquoi semi ? Car pour chaque niveau il y a plusieurs chemins et passages secrets. De ce côté la on est bien loin du premier opus qui était très ouvert et pas du tout scripté; L’effet console ? C’est certainement ce que diront les puristes pures et dures, mais nous n’allons pas rentrer dans l’interminable débat PC VS consoles.
Une des particularitées de Crysis est bien sûr la nanocombinaison, une armure décuplant la force et la rapiditée de son porteur et qui lui octroiera des pouvoirs : l’invisibilité et l’armure maximale (qui vous permettra d’encaisser beaucoup plus de dégâts). Mais ne pensez pas pouvoirs utiliser ces pouvoirs autant que vous le voudrez, car à chaque action (sprint, invisibilité, glissade, super-saut et armure maximale) votre énergie se videra petit à petit (mais elle se recharge assez vite, et est très facile à bien gérer).

Vous serez confronté à 2 sortes d’ennemis : Les humains et les aliens, à chaque fois que vous tuerez un alien et passerai sur son corps vous récupererez  un nombre de “nanocatalyseurs” proportionnel à la puissance de l’alien en question. Ces derniers vous permettront de débloquer et d’acheter des améliorations pour cotre nanocombinaison.
Grâce a votre combinaison vous pourrez aussi passer toutes sortes d’obstacles, faire des glissades ( tout en continuant de tirer pour la classe ^^ ) et executer des magnifique super sauts.
On pourra aussi personnaliser ses armes : rajouter un viseur, un lance-grenades ect… ). 

Cryteck a voulu donner plusieurs façon d’approche pour chaque niveau : l’infiltration et l’action ! L’infiltration se révèle assez fade : vous vous mettez invisible jusqu’a ce vous n’ayez plus d’énergie a ce moment là vous vous mettez a couvert sans être vu en attendant que votre énergie se recharge et rebelote jusqu’a la fin du niveau…
Par contre l’action est très bien réussi, peu original malgrès quelques apport de la nanocombinaison.Le scénario n’est pas très original ( un virus, New-York dévasté… ) mais l’ambiance est assez bonne et certaines scènes sont justes sublimes ( la déstruction de l’autoroute au début du jeu par exemple ). La bande son est très réussit ( réalisée par Hanz Zimmer en même temps ! )
A noter qu’on pourra interargir avec certains élements du décors ( cela ne sert que pour trouver des passages sinon ça se révèle plus de l’ordre cosmétique su’autre chose ). La jouabilitée est très bonne et la campgne vous tiendra en haleine pendant a peu près huit heures ( ce qui n’est pas si mal pour un FPS actuel ). Le mode multi est à mes yeux un copié-collé de celui des COD avec une nanocombinaisons en plus, ce mode ralongera la durée de vie de ce titre et même si a titre personnel je ne l’apprécie pas  il y a une communauté et vous pourrez trouver des parties sans problèmes.

Ce Crysis 2 est un très bon FPS, intense et nerveux sa campagne se parcourt avec plaisir même si on regrettera son orientation (très) grand public par rapport à son prédécesseur. 

PS : J’ai retrouvé ce test dans mes dossiers, après quelques modifications j’ai eu envie de vous en faire part car j’ai remarqué que ça faisait un petit moment que je n’avais rien posté (je m’en excuse d’ailleurs ^^).

Sinon en ce-moment je suis sur Deus Ex : Human revolution, je préparerais un vrai test cette fois-ci dessus une fois ce dernier achevé !