Ce que je retiens de la Gamescom 2012

Plus grand salon européen de jeux vidéo la Gamescom 2012 s’est déroulée il y a peu à Cologne, voici ce que j’en retiens.

EA en manque d’inspirations ?

Tout a commencé avec une conférence d’EA où on a eu le droit à quelques infos sur des jeux déjà connus, de nouvelles apparitions de leurs jeux phares… Une seule petite annonce est venue nous réjouir : celle de la suite d’Army of Two : The Devil’s Cartel, maintenant développé par Visceral Games (a qui l’on doit notamment les Dead Space) c’est un nouveau départ pour cette licence. Le jeu tourne sur le moteur de EA le Frosbite 2 (Battlefield 3) le jeu est donc plutôt joli, comme d’habitude le jeu mise sur la coop avec deux nouveaux héros : Alpha et Bravo. C’est bourré d’action et la démo qui y était présenté était plutôt sympa :

C’est véritablement ma seule bonne surprise de cette conférence, ressemblant grandement à celle de l’E3 et très décevante..

La PS Vita à l’honneur…

Sony qui avait été pas mal critiqué à l’E3 sur le fait que la PS Vita avait été presque absente de sa conf’ à décidé de se rattraper, et franchement moi qui suis un possesseur de la portable suis rassuré quand à son avenir ! Ca a commencé d’ailleurs avec de la Vita grâce à une nouvelle apparition de Little Big Planet, rien de bien nouveau, mais le jeu fait toujours autant envi et franchement on l’attend de pied ferme. Un bundle est prévue pour sa sortie le 19 Septembre il contiendra la console et le jeu et il coûtera 250 euros. Sony parla ensuite du cross-buy, annonce sympathique car pour certains jeux dispos sur Vita et PS3 l’achat d’une version vous donnera accès aux versions des deux plateformes. On a eu le droit à un nouveau trailer d’Assassin’s Creed 3 : Liberation pour nous rappeler que le jeu s’annonce très bon. Mais ce n’est là que de douces piqûres de rappel car nous connaissions déjà ces jeux, heureusement que Sony a su créer la surprise en annonçant une nouvelle licence dont le premier opus est développé par Media Molecule (Litlle Big Planet Vita) : Tearaway ! C’est un jeu de plateforme en 3D ayant un air de famille avec Little Big Planet, mais la grosse particularité de ce jeu est que l’univers est entièrement constitué de papier, à quoi ça sert  ? Et bien grâce à toutes les fonctionnalités de la Vita vous pourrez interagir de différentes manières dans les niveaux (par exemple déchirer des élements etc…). Le gameplay a l’air vraiment pas mal et pleins de surprises, la direction artistique est originale est très réussie, bref je pense qu’on tient là une nouvelle licence rafraîchissante et c’est une très bonne chose pour la Vita qui en a bien besoin ! Pour tout vous avouer c’est un de mes coups de coeur du moment !

Après la présentation de cette nouvelle licence bien original il était temps de passer aux jeux triple A et pour le coup on a eu le droit à une belle annonce : Killzone Mercenary on n’a pour l’instant qu’un trailer du jeu avec très peu de gameplay, mais le peu qu’il y a est assez joli, et annonce de belles choses. Pour clôre sur la PS Vita Sony a dévoilé un trailer de COD Black Ops : Declassified, et le moins qu’on puisse dire c’est que c’est vraiment moche, le gameplay s’annonce vraiment pas original pour un sous et le contenu très restreint… Une copie fade d’un jeu déjà loin d’être extraordinaire, la seule chose que j’espère pour ce jeu c’est qu’il fasse vendre des Vita.

Sony a enfin annoncé l’arrivée des jeux PSOne sur le store de la Vita, une très, très, bonne chose pour ceux qui n’ont plus rien à se mettre sous la dent !

… et la PS3 loin d’être abandonnée !

La PS3 a assuré le reste de la conférence et il y en avait pour tous les goûts, du casual au gamer tout le monde a trouvé son bonheur (enfin je l’espère ^^). Sony a remontré son Wonderbook avec un jeu de dinosaure et a annoncé que Disney était en collaboration avec Sony pour le fameux Book (ce qui annonce du casual à gogo) personnellement je m’en fous totalement de cet accessoire, mais ça à l’air de marcher et si Sony arrive (pour une fois) à bien communiquer dessus il pourrait faire gonfler les ventes de la PS3. Mais le plus intéressant pour la PS3 sont pas moins de 3 annonces de jeux tous issus de nouvelles licences originales ! Le premier se nomme Until Dawn et est un jeu se jouant apparement au Move, il semble être un Survival Horror dans lequel vous incarnerez des ados, le jeu est plein de clichés, et j’espère que ce sera dans un but d’auto-dérision qui pourrait être assez marrant. S’en est suivi l’annonce de Rain jeu poétique à la croisée entre du Ico et du Limbo, la patte artistique est magnifique, et le gameplay à l’air original : vous incarnez un jeu garçon invisible que seule la pluie rend distinguable. A suivre ! Dernier jeu annoncé : Puppeteer, un jeu de plateforme faisant un peu penser à du Little Big Planet dans un univers bien plus déjanté, pas grand chose à signaler mis à part qu’il pourrait être un petit jeu bien sympa.

Bref, cette conférence fût vraiment excellente et nous prouve que Sony est loin de lâcher ses consoles !

Je n’ai pas vraiment envi de m’attarder sur les autres conférences (Ubisfot et Capcom) car il n’y a eu aucune annonce et seulement de nouvelles apparitions de leurs jeux phares.

Quelques jeux en vrac qui ont attirés mon attention : 

Je ne vais pas vraiment m’attarder sur ces jeux car on n’en a pas forcément beaucoup appris, c’est plus histoire de vous faire par de mes plus grosses attentes !

Little Big Planet 

Ok on n’en a pas vraiment appris beaucoup de choses, mais le jeu promet vraiment d’être l’égal (voire supérieur) aux opus PS3 qui sont déjà eux même très bons ! Le soft semble utiliser les fonctions de la Vita pour enrichir son gameplay, et il en découlera certainement beaucoup de possibilités pour les créations de niveaux ! Bref, j’ai hâte !

Dishonored

Dishonored c’est un FPS qui pour une fois sort de l’ordinaire (et ça ne fait pas de mal). Dans une ambiance sombre vous incarnerez un assassin dôté de pouvoirs suraturels. Il devra dévoiler la vérité sur la mort de la Reine qu’il se devait de protéger. Un peu à la Deus ex les développeurs veulent en faire un jeu que chacun pourra aborder à sa façon grâce aux tonnes de possibilités promises ! Un gameplay à première vue immersif et efficace et un univers original et envoûtant, la recette miracle ? J’espère que le jeu sera à la hauteur de mes attentes !

Borderlands 2 

FPS/Hack’n Slash Borderlands 2 est dans la droite lignée de son prédecesseur, en effet Borderlands 2 ne semble pas vouloir changer la recette, mais la bonifier à tous les points ! Les menus défauts du premier opus (redondance, techniquement perfectible, décors très peu variés) semblent être gommés de cet épisode pour nous faire profiter d’un FPS toujours aussi bourrin et jouissif ! A la croisée entre FPS/RPG/Hack’n Slash, semble être un excellent divertissement !