Hitchcock / Lincoln : le mois des biopics

Après pas mal de temps sans article, je vous propose un avis sur deux films à l’affiche, tous les deux des “biopics”.

En premier lieu, nous retrouvons le grand cinéaste, le bien nommé Alfred Hitchcock, lors du tournage de son film le plus célèbre de sa longueeeee carrière, Psychose.

De l’autre côté, nous sommes face à un sujet de plus grande ampleur : le vote du 13e amendement par Abraham Lincoln.

Si le premier a reçu d’assez mauvaises critique, le second est encensé par la presse, les Golden Globes, les BAFTA et semble bien parti vers les oscars. Voici donc mon humble avis sur chacun d’eux !

Tout d’abord, citons les points positifs de Lincoln, maints fois répétés : une excellente réalisation de mister Spielberg, une interprétation sans faille de ses acteurs, une belle musique de John Williams … Et voilà. Quoi ? Mais que peut-on reprocher à un si grand Film ? Tout d’abord sa longueur excessive, son principal défaut. Sur 2h30, on risque de perdre le fil du scénario : 1) énormément de protagonistes interviennent, et 2) le sujet n’a pas grand-chose de cinématographique ! Vous me direz que 1) Games of Thrones est magique malgré ses personnages embrouillés pour tout novice (que je suis) et que 2) regarde The Social Network de Fincher et revient parler de sujet non-cinématographique. Mais, je vous répondrai (enfin me répondrai, vu que j’écris tout seul -serai-je schizophrène ?)  que Lincoln ressemble plus à un documentaire qu’à un film. Attendez avant de jetez des pierres, car il n’en reste pas moins un excellent documentaire … Malgré sa longueur.

Et toute intéressante qu’a été la vie d’un si grand homme,  le film s’adresse surtout aux américains car tout simplement  c’est avant tout leur histoire ! Bien sûr, le film reste bon, et Daniel Day Lewis assez épatant, mais un conseil : si vous n’êtes pas passionnés d’histoire n’y allez pas le soir, au risque d’en rater un bout !

Au fait, on y voit Tommy Lee Jones chauve !

Passons ensuite à Hitchcock, parlant de tournage de Psychose. Et bien sûr, le sujet est traité avec beaucoup plus d’humour que Lincoln, même si ce dernier en contient un tantinet.

De ce côté, on a le droit non pas à un documentaire, mais à un vrai film, un petite comédie au ton léger devant laquelle on passe un très bon moment. Ainsi, et ce pendant une heure et demi, on assiste un moment à la vie de Mr Alfred, avec des acteurs jouant bien pour la plupart, même si Anthony Hopkins, malgré sa ressemblance évidente, a une façon étrange de parler – à cause de la VF ? Peut-être. On n’atteint certes pas le niveau d’acteurs ni de réalisation du film de tonton Spielberg (ici Sacha Gervasi n’a pas l’expérience du cinéaste si connu), mais le film divertit, et j’ai passé un bien meilleur moment lors de cette séance que lors de celle du film précédant.

Un film qui possède donc des défauts mais qui permet d’en apprendre un peu plus pour les novices du monsieur !

Bref  deux films sympathiques en ce début d’année, avec une préférence pour Hitchcock de mon côté 🙂