The Place Beyond the Pines

Par où commencer ? Tout d’abord, sachez que cette critique est garantie 100% sans spoilers !

The place beyond the pines raconte l’histoire de Luke (Ryan gosling), cascadeur apprenant que jour au lendemain qu’il a un fils de quelques mois.  Il va alors braquer des banques pour assurer l’avenir de son fils, mais vient se mêler de ses affaires un flic arriviste (Bradley Cooper). Réalisé par Derek Cianfrance (Blue Valentine), ce thriller-drame se révèle extrêmement surprenant, passionnant du début à la fin, tout simplement touchant.

PBTP06

Le film commence avec un plan-séquence magnifique, suivant Ryan Gosling sans que l’on aperçoive son visage. On le sent : The Place… va être un film atypique, ce qu’il prouvera par la suite. Réalisé brillamment, beaucoup de ses images sont marquantes (comme celle ci-dessus), à l’instar de son scénario. Je ne vous révélerai rien, mais le film prend un virage totalement innatendu et ne se contente pas à une simple histoire de braquages : son héros bad-boy est attachant à un point que j’avais peu ressenti depuis … Drive ? D’ailleurs, même si les deux film traitent d’un cascadeur-garagiste commentant des braquages avec Ryan Gosling en tête d’affiche, leur vrai point commun est leur réalisateur-indé bourré de talent !

Quant au jeu des acteurs, il est lui aussi excellent, que ce soit les premiers rôles ou les seconds. Gosling est teint en blond mais toujours aussi bon, Bradley Cooper est égal à lui même, Eva Mendes aussi, mais on y trouve aussi Ben Mendelsohn (Dagget dans The Dark Knight Rises ! J’ai cherché pendant tout le film où je l’avais vu…). Le “thème principal” colle aux images autant que de la super-glu, et le directeur de la photo fourni un travail incroyable.

Les quelques courses-poursuites du film, ainsi que les braquages, sont fichtrement bien faites, et heureusement le scénario ne s’en contente pas.  Le film traite ses héros sans niaiserie ni mièverie, et les bons-sentiments ne sont pas légions ! Que ce soit le braqueur ou le policier, nous ne sommes pas dans un schéma manichéen du “gentil” contre le “méchant”.

The-Place-Beyond-the-Pines-UK-Quad-Poster-585x438

En bref, une histoire émouvante et étonnante immanquable, véritable perle indé de ce début d’année !