[critique] Iron Man 3

Iron Man 3 était certainement le film Marvel le plus attendu de 2013, en effet le premier opus de cette série d’adaptations du comic éponyme avait réussi le tour de force de mettre tout le monde d’accord, grâce à une action explosive et un Robert Downey Jr. excellent dans le rôle de Tony Stark. La suite elle, s’était par contre révélée décevante, Marvel a alors décidé, pour rattraper le coup de mettre les petits plats dans les grands pour Iron Man 3 et l’a annoncé en fanfare, le faisant passer comme l’un des plus gros blockbusters de l’année 2013. Pari réussi ?

Les bandes-annonce nous annonçaient un film plus accès sur le personnage de Tony Stark et non du super-héro en armure qui sauve le monde au petit déjeuner, avec en prime une ambiance sombre à souhait. Bien que cela aurai été un changement d’environnement assez prévisible, j’en étais très content, ayant notamment adoré la fabuleuse trilogie des Batmans qui s’est en partie démarquée en jouant sur une ambiance sombre et sur une psychologie poussée de chaque personnage. Marvel essaye de bien faire les choses et nous propose un Tony Stark hanté par son combat titanesque mené contre des extra-terrestres (combat bien évidemment mis en scène dans -le très bon- Avengers), bricolant des armures lors de ces longues nuits sans sommeil, et pris de crises d’angoisses récurrentes. Son attitude de vaniteux milliardaire égocentrique n’étant cette fois-ci, non pas d’une preuve de son assurance, mais une barrière pour cacher son malaise incessant. Ca à l’air un peu plus profond et mature que d’habitude et ça parait alléchant sur le papier ? Et bien, comme moi vous serez déçus, en effet toute cette dimension “tragique” sert le scénario dans la toute première partie du film et à quelques autres rares scènes pour essayer de rappeler au spectateur que ce film c’est pas que pour les gamins, mais ça s’arrête là. A aucun moment le film ne nous fait réfléchir, préférant nous coller pleins d’explosions que de pousser un peu le côté psychanalyse de l’humain qui se cache derrière l’armure (comme Nolan a su le faire merveilleusement bien, à titre d’exemple). C’est réellement dommage, car il y avait à faire, mais au final rien n’est approfondi, nous laissant clairement sur notre faim de ce côté.

iron-man-3-05

De plus, toute dimension tragique que ces magnifiques bandes annonce nous faisaient miroiter pour la comm’ du film, est lui aussi totalement estompé par l’humour -pas très fin- omniprésent. Car oui, Iron Man 3 profite de chaque occasion pour nous  tirer un sourire, alors oui il y a des moments très réussis (notamment un retournement de situation dans le scénario assez inattendu qui m’a beaucoup plu), mais il y a également des fois où l’humour est assez lourd, les répliques étant sensées faire mouche ne fonctionnant pas, rendant le tout un poil indigeste. A titre de comparaison, Avengers fait un peu dans le même style d’humour, mais ce qui fait la différence à mes yeux, est tout simplement qu’il parsème quelques répliques bien senties sur toute la longueur film, sans pour autant en mettre à chaque dialogue, rendant la réplique plus efficace et de la même occasion le tout bien moins écœurant.

Le scénario est également vraiment au ras des pâquerettes, avec une bonne dose de tous les éléments ultra attendus : un enfant avec qui Tony Stark  s’attache, des méchants réellement ratées et plats (haha on est les méchants, on va tuer le président de l’Amérique, on est trop darks”), quelques retournement de situations que l’on voit arriver à 10 lieues à la ronde etc..

Heureusement, le film garde les points positifs qui font la force d’un bon film d’action, des scènes d’action ébouriffantes, des effets spéciaux magnifiques et une bonne dose d’épique. Les acteurs également sont assez bons dans l’ensemble avec notamment R. Downey Jr. qui rend encore une fois à merveille dans le rôle de Tony Stark. Par contre, d’un point de vue totalement subjectif, j’ai trouvé l’action finale réellement mauvaise, car trop répétitive et qui à vouloir nous en mettre trop pleins les yeux est constituée au final seulement d’explosions et de destructions rendant le tout bien trop too-much. Dommage, car avec toutes ces jolies armures -très réussies d’ailleurs- le final aurait pu être dantesque.

iron-man-3-021

Je dresse un portrait très négatif d’Iron Man 3, mais il demeure un film d’action efficace, pas très profond et hyper convenu, un peu trop “pan-pan boom-boom”, mais efficace, qui ravira certainement les plus jeunes mais également tous aficionados de scènes d’action explosives et d’effets spéciaux ultra réalistes. pour conclure je dirais qu’Iron Man 3 est un bon film d’action ni plus ni moins.